Historique... 

Présentation

  • Répandre et favoriser l’art musical sous toutes ses formes et dans tous les milieux.
  • Inciter à la création d’Ecoles de Musique.
  • Appliquer le cursus et le programme d'enseignement commun à toutes les écoles de la Confédération Musicale de France.
  • Créer des formations « Junior ».
  • Assurer la liaison avec la Confédération Musicale de France et les organismes régionaux et nationaux.
  • Développer le niveau musical des sociétés par l’organisation de festivals, de rencontres, de concours.
  • Développer le niveau musical de tous par l’organisation de stages de formation et de perfectionnement en conformité avec les programmes régionaux et nationaux de la Confédération Musicale de France .

 

Activités

Son action, qui couvre l’ensemble du département, la place au premier rang de l’enseignement musical, avec près de 5000 élèves répartis dans 40 écoles de musique.  Dès 1957, un programme d’enseignement commun à toutes les écoles a permis un rapide développement de l’enseignement musical.

  • Des examens annuels sont organisés au niveau des groupements, et pour les cours moyens et supérieurs au niveau départemental. Grâce à son affiliation à la Confédération Musicale de France, les élèves de la Fédération des Sociétés Musicales Dauphinoises peuvent ensuite passer le concours d’excellence à Paris.  Parallèlement, son action s’est portée sur la formation des formateurs. C’est ainsi que chaque année ont lieu des stages de formation, de perfectionnement ou de recyclage pour les professeurs ou grands élèves de nos écoles. Cette action, vitale pour la survie et le développement de nos sociétés, représente plus de 700 journées de formation. 
  • Un stage d'orchestre en février, une colonie musicale et un centre aéré  en été permettent à de nombreux jeunes (et moins jeunes pour le stage) de perfectionner leurs connaissances musicales avec des professeurs spécialisés et de pratiquer la musique d’ensemble.  
  • Tout au long de l’année, de nombreuses manifestations musicales sont organisées par nos associations. D'autre part, il n’est guère de manifestations populaires concevables sans musique. L'animation de nos communes est une des raisons d'être de beaucoup d'entre elles qui n'en organisent pas moins de brillants concerts. Les festivals sont autant de possibilités de rencontre entre ces divers orchestres qui peuvent également se mesurer lors de concours départementaux, régionaux ou nationaux, dont l’organisation fait l’objet d’une réglementation nationale.

 

Services

  • Programme d’enseignement commun à toutes les écoles.
  • Textes pédagogiques et listes d'oeuvres proposées par la Confédération Musicale de France et diffusées par la Fédération.
  • Organisation des examens de groupement fédéral, régional et national.
  • Obtention du subventionnement des écoles associatives par le Conseil Général depuis 1986.
  • Elaboration et signature d'une convention collective définissant le statut de professeur de musique et de danse.
  • Organisation de stages de perfectionnement, de la Colonie et de centres aérés.
  • Organisation des rencontres, festivals, concours entre les sociétés adhérentes, et soutien technique et financier pour l’organisation de ces manifestations.
  • Défense des intérêts de chaque société auprès des différentes instances.
  • Conventions Générales:avec la S.A.C.E.M. pour l'utilisation du répertoire à tarif préférentiel.
  • avec la SEAM pour l'autorisation de reproduction partielle d'oeuvres éditées (photocopies).
  • et avec une compagnie d’assurance, pour couvrir les risques de responsabilité civile des responsables d'associations et tous les autres risques pour les adhérents.
  • Convention particulière avec des partenaires régionaux pour des tarifs préférentiels aux adhérents.
  • Gradation des médailles venant récompenser les bons et loyaux services des fidèles de nos sociétés.